Create your own web pages in minutes...

Bienvenue sur notre site


Dans le Ginkgo N°32, la Majorité Municipale a publié un 4 pages d'autosatisfaction sur les inondations survenues le 31 Mai et le 2 Juin 2016 qui ont frappé assez durement certains de nos administrés de La Faussette, du Clos de Montceaux et rue de Montceaux.
Avec un sourire inapproprié vu les circonstances, on nous explique que le Syndicat des rus de Sept-Sorts va relancer de nouvelles études – alors que des études avaient déjà été faites par ce même syndicat et qui préconisaient la réalisation d'un bassin de 30 000 m³ au dessus du lieu-dit « Les Effondrées » – Cet ouvrage n'a jamais été réalisé alors que le 10 Juillet 2009, à la demande de la majorité et dont Monsieur MORER était 1er Adjoint, nous avons voté sa réalisation.

A cet égard, nous dénonçons l'incapacité du Syndicat Intercommunal d'Études pour l'Aménagement des Rus de Sept-Sorts (participation de Trilport 7500€ annuel) à apporter des solutions concrètes pour protéger la population des secteurs concernés par d'éventuelles inondations d'autant plus que ce syndicat n'a engagé aucun travaux sur TRILPORT depuis l'origine de sa création en 1988.

Malgré les présidences Trilportaises successives la problématique de la commune n'a jamais été prise en compte depuis les inondations de 1988 !!! Nous sommes au regret de constater l'incohérence et surtout la négligence dont a fait preuve la majorité municipale – elle ne pouvait pas ignorer les risques pour les habitations en contrebas de Montceaux-lès-Meaux.

Enfin, un autre risque est à prendre en compte, celui lié à un éventuel accident de la station d'épuration de Montceaux-lès-Meaux. Cette station d'épuration est située audessus de Trilport, et en cas de débordement de la station, ces eaux pourraient se déverser sur le territoire de Trilport compte tenu du relief en pente.

Par ailleurs, le groupe majoritaire s'insurge sur le fait que nous avons refusé de voter les investissements évoqués dans leur tribune – En effet, nous avions proposé qu'une partie de ces nouvelles dotations soient restituées aux Trilportais sous forme d'une baisse d'impôts pour pallier à la hausse de plus de 6,50% en 2015. Nous estimons normal de redonner à ceux qui ont fait un gros effort fiscal. Nous avons reçu de la part de la majorité une fin de non recevoir … De plus, nous souhaitions profiter de l'occasion pour développer la vidéo protection sur les secteurs à risques, notamment autour du Collège ! Là aussi, nous avons eu un refus catégorique. Nous réitérerons ces propositions lors du prochain DOB en 2017.

Geneviève CAIN, Isabelle GUILA.CORNIL, Clémence Laumonier, Patrick AUGEY, Serge MAGLIOZZI, Éric KRAEMER